Le PEDT

J'ai eu enfin accès au PEDT, Plan d'Education Territorial. Oui, le "D" ne sert à rien, si ce n'est d'éviter de parler de PET.

ACCABLANT !

Page 1. L'adresse email de la mairie qui est renseignée sur la page de garde n'existe pas. Ca commence bien :

Page 2. Quelle surprise d'apprendre que le PEDT ne concerne que les mardis et vendredis de 15h15 à 16h30. Je n'invente rien. Extrait :

Page 3. Quelle surprise de lire, écrit noir sur blanc, sur un document émanant de la mairie, que les activités périscolaires sont assimilées à des accueils de loisirs sans hébergement et qu'elles sont soumises à une legislation...alors qu'on me soutient le contraire depuis des années. La loi sur le bruit s'applique donc à ces activités. Extrait :

Page 3. La liste des lieux d'accueil.

Tiens. On ne parle pas de centre de loisirs (car il n'y en a pas, tout simplement). On ne parle pas de la cour de l'école des primaires mais du hall de l'école maternelle alors que tout le monde peut constater, et surtout entendre, que la plupart des activités se déroulent dans la cour de l'école du primaire et sous son préau. On ne parle pas non plus du city stade, puisqu'il n'est pas utilisé.

Page 4. L'accueil extrascolaire, pendant les vacances.

Ah, on ne parle pas de centre de loisirs. Ben non, il n'existe pas.

Page 4. Tiens, on parle de centre loisirs.

Mais alors, le centre de loisirs c'est l'école ? L'accueil extrascolaire se fait bien à l'école ?

"Pendant les vacances, le centre de loisirs fonctionne de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00."Faux ! Et archi faux ! En avril, il était ouvert dès 8h00 le matin et fermait à 17h30. Extrait du bulletin "Infos&Actu" d'avril 2017.

Page 6. Un instant de grâce:

Donc le périscolaire sert à découvrir ce qu'il feront ailleurs quand ils quitteront cette école ? Quel projet !

Page 7. La 4ème dimension :

Une activité d'1h15 dure 1 heure. Youpi ! Ce n'est vraiment pas ce que je constate. Encore vendredi 5 mai 2017, ils étaient dans la cour d'école jusqu'à passé 15h30 avec les animateurs. Ils se sont ensuite dispersés jusqu'à 16h20 environ. Ca ne fait pas une heure d'activité. Et c'est tout le temps ainsi.

Page 7. Le chaos :

Vous avez déjà vu le bordel dans la rue à la sortie des cours ? Entre les voitures qui se garent sur les trottoirs cachant la visibilité et ceux qui se battent ! On attend des morts ? Je vous rappelle juste l'extrait du bulletin n°70 de juin 2008 (je n'habitais pas Chèvremont !) :

9 ans plus tard, c'est pire encore !

Le collège privé ouvre à 8h30 ? Les élèves sont déjà dans la rue à 7h30 ! Pas d'accueil au collège. Et le soir, après les cours, la fête du slip !

Page 7. Le comique de répétition :

Mais non, vous oubliez la cour d'école du primaire ! Pourtant on n'entend que ça !

Page 10. La tarification :

A ce prix là, pourquoi s'en priver ! Les parents laissent les gosses pendant qu'ils vont s'amuser. J'ai même déjà vu des parents venir voir comment allait leur progéniture et repartir faire leur ballade en vélo.

CONCLUSION

Si sur le papier le PEDT ne ressemble pas tout à fait à ce qu'on peut attendre d'un PEDT comme évoqué sur le site de l'education nationale, sur le terrain, cela ressemble plus à une garderie géante sans vraiment de projet d'éducation. Après, chacun élève (ou pas) ses enfants comme il le veut. Mais à Chèvremont, ça se fait dehors, au milieu d'un quartier. Et les lives Facebook que j'ai réalisés du 2 au 9 mai le prouvent.

Chèvremont, le 10 mai 2017.