La relation client/administré appliquée aux "jusquauboutistes".

Pas besoin de schéma compliqué.

Vous rencontrez une difficulté avec une entreprise, une administration ou un représentant de l'état ?

Vous lui en faites part et demandez des explications ?

Votre interlocuteur, embarrassé, a la solution : ne pas vous répondre et attendre que vous vous lassiez.

Si vous insistez (sale "jusquauboutiste" de merde !), votre interlocuteur ira porter plainte contre vous en invoquant l'article 222-16 du code pénal.

Article 222-16 du code pénal : "Les appels téléphoniques malveillants réitérés, les envois réitérés de messages malveillants émis par la voie des communications électroniques ou les agressions sonores en vue de troubler la tranquillité d'autrui, sont punis d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende."

Peu de chance qu'une entreprise privée le fasse quand elle a un service clients.

En revanche, avec l'argent des contribuables (le notre), tout est possible, voir même plus.

Et comme si cela ne suffisait pas, en préparation, la #LoiRenseignement.

#FermeTaGueule

"Je ne sais pas ce que vous cherchez...ça ne vous a pas servi de leçon ?"

Que penser quand c'est une personne assermentée qui vous le demande ?

J'ai beau chercher...je n'ai jamais été condamné à quoi que ce soit.

En revanche, j'ai fait condamner plusieurs personnes (ex employeur, SCI). C'est la justice qui a tranché, pas moi.

Alors de quoi parle t'il ?

Des tags sur ma voiture ? A l'époque, on m'avait dit qu'une bande de jeunes trainait donc que c'était normal.

Des menaces de mort à mon encontre ? Personne n'a rien entendu...surtout pas les personnes assermentées présentes.

des insultes homophobes ? Les auteurs ont fait l'objet d'un rappel à la loi.

du tag "Nik les gays" qui est resté quelques mois sur les murs de l'école voisine sans aucune intervention des autorités compétentes ?

d'une plainte déposée contre moi parce que mon ex voisine m'accusait de me promener en tenue indécente sur ma terrasse et de la prendre en photo ?

de l'absence de réponse de la part de la préfecture, de la DDT et d'autres instances ?

de ma convocation le lendemain des élections municipales pour une plainte concernant des faits qui se seraient déroulés 4 mois avant ?

de la plainte déposée contre moi par le maire et le directeur des francas ? A moins qu'il ne connaisse la décision que rendra le juge au mois de juin.

En tout cas, ce comportement n'est pas très Charlie et me fait (presque) regretter de ne pas habiter en Corée du Nord.

Les règles sont au moins plus claires.

L'église et le centre culturel souillés... bizarre... bizarre...

Souvenez vous le lundi 17 novembre 2014. La rue de l'Eglise se "réveille" souillée d'huile alimentaire (d'après les pompiers).

Alors qu'entre 7h45 et 8h00 plusieurs habitants n'avaient rien remarqué, le secrétaire général découvre une rue inondée d'huile (alors qu'il ne pleut pas). Article de journal consultable ici.

Bizarre...bizarre...des tâches genre "petit poucet" mènent chez moi...le coupable idéal.

Ce qui est encore plus bizarre, c'est que l'huile était déjà présente sur les marches du centre culturel le dimanche matin.

En effet, ma chienne attirée par l'odeur, s'était précipitée sur les marches afin d'y lécher le précieux breuvage ! Ce qu'elle ne fit pas le lundi avec l'huile déversée dans la rue qui ressemblait plutot à de l'huile de vidange.

Mais alors, comment le troisième adjoint peut il affirmer qu'il n'avait rien remarqué le dimanche soir alors que les marches collaient ?

Ces propos ont ils été mal rapportés ?

Bizarre...bizarre...

Au fait, je passe du coq à l'âne (qui est le coq ?), vous avez lu cette histoire de maire qui a répandu du lisier sur un terrain occupé illégalement par des Roms ?

C'est dingue !

Arrêtédemesfesses

Des témoins nous signalent la présence d'une momie rodant dans les rues de la commune.

Il s'agirait de la momie du célèbre pharaon Arrêtédemesfesses.

Comme tout le monde le sait, ce pharaon reignait sur nos terres bien avant la découverte de la choucroute.

Il passait son temps à prendre des arrêtés qui n'étaient pas appliqués ou appliquait des décisions sans prendre d'arrêté.

Il semblerait donc que sa momie ait décidé de revenir nous hanter.

N'hésitez pas à signaler sa présence aux autorités compétentes.

zen

"Heureusement que tous les administrés ne s'intéressent pas à la vie de la commune comme vous !"

Combien pensaient la même chose en 2005 ?

Souvenirs...souvenirs...

D'où mon surnom de "cancer du village" ?

Un cancer qui ronge...qui ronge...

zen

Constructions irrégulières : l'impunité totale.

Comme écrit précédemment, il y a plusieurs constructions irrégulières construites en face de la mairie de Chèvremont.

Je résume ci dessous les procédures de recours appliquées au Territoire de Belfort.

photo"

Vous l'avez compris, Monsieur Y, c'est moi. Madame X, c'est l'épouse de l'architecte.

A ce jour, rien n'a changé.

A croire que les lois ne s'appliquent pas à tout le monde...

Pourquoi ?

Le spam pour les nuls.

Rien ne fonctionne comme ailleurs par ici.

Il était donc tout à fait normal que nous prenions un instant pour vous expliquer les différentes façons de gérer un spam.

Spam

Le spam définit le courrier électronique non-sollicité, malveillant.

Origine

A l'origine "spam" est le nom d'un pâté en boite. Ce dernier avait diffusé une publicité à la radio dans lequel le nom du produit (c'est-à-dire "spam") était répété de nombreuses fois. Ce spot radiophonique anodin lorsqu'il n'est écouté qu'une seule fois en devenait lassant et énervant lorsque quelqu'un l'écoutait plusieurs fois dans une même journée. Parodié par les humoristes Monty Python, le terme "spam" est finalement devenu synonyme de dégout et de rejet. De ce fait, il est bien approprié pour désigner les emails non-sollicités, malveillants.

Vous n’êtes pas une administration

1er cas : vous recevez des emails de la part d’un particulier.

Comme toute personne pourvue d’un minimum d’intelligence, vous répondez dans un premier temps qu’il doit s’agir d’une erreur.

Si l’expéditeur persiste, vous lui demandez de ne plus vous solliciter.

S’il insiste, votre logiciel de messagerie électronique vous permet de signaler l’expéditeur comme « SPAM ».

Vous ne serez plus importuné par cet expéditeur car tous ses emails seront transférés dans le dossier SPAM (ou courrier indésirable) de votre messagerie. Dossier à consulter régulièrement afin d’éviter qu’un email désiré n’y soit transféré par erreur.

2ème cas : vous recevez des emails de la part d’une entreprise.

Il s’agit généralement de publicités et vous n’avez, bien souvent, pas la possibilité de répondre à ce type d’email.

Pour ne plus être importuné, vous devez vous désinscrire de la newsletter en suivant la procédure indiquée dans le corps du message ou signaler l’expéditeur comme « SPAM » via votre logiciel de messagerie.

Vous êtes une administration

La Loi n°2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations oblige toute administration à accuser réception des demandes qu’elle reçoit. Certaines mairies se dispensent de cette obligation !

Dès lors, vous pourriez suivre la procédure qui s’applique à un particulier (voir ci-dessus).

Mais non, il y a plus simple ! Ou compliqué, selon où on se place.

1.Vous attendez d’avoir reçu plusieurs emails du même expéditeur.

2.Vous ne répondez à aucun alors que la loi vous oblige à le faire.

3.Vous déposez plainte sur la base de l’article 222-16 du code pénal : Les appels téléphoniques malveillants réitérés, les envois réitérés de messages malveillants émis par la voie des communications électroniques ou les agressions sonores en vue de troubler la tranquillité d'autrui sont punis d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

C’est le procureur de la république assisté de ses experts qui va se charger de faire le tri !

Avec le fric du contribuable bien évidemment !

Dès que vous troublez l’ordre (ou le désordre) établi par une administration, votre discours est considéré comme un acte malveillant, voir terroriste.

Dès que vous demandez quelques explications sur des pratiques illégales, votre discours est considéré comme un acte malveillant, voir terroriste.

Dès que vous signalez au pouvoir exécutif qu’il ne respecte pas les lois que le pouvoir législatif a voté, votre discours est considéré comme un acte malveillant, voir terroriste.

Donc attention à vos emails et rendez vous au prochain acte terroriste qui vous donnera l’occasion de descendre dans la rue pour prouver votre attachement à la liberté et à la démocratie.

Etre charlie ou charlot, telle est la question.