Ode au con.

J'ai décidé de rendre hommage dans cette article à une personne que je qualifierai, au fil du temps, de con par son insistance à consulter ce site pour ensuite me faire part de sa haine et me menacer.

Tout a commencé le 14 septembre 2015.

Je reçois un message menaçant par l'intermédiaire du formulaire de contact.

"Si tu continues tes attaques épistolaires contre des gamins, c'est que t'as pas en tête l'image du bon père de famille qui viendra défoncer ta porte."

Sur Internet, nous ne sommes aussi que des numéros.

A chaque connexion, nous sommes identifiés par ce qu'on appelle l'adresse IP.

L'adresse IP, à un instant "T", est unique.

Avantage : elle permet, au propriétaire d'un site web, de tracer toute l'activité d'un individu.

D'où l'intérêt de créer un site plutôt qu'une page Facebook (souvenez vous...) et surtout une page de contact qui permet d'identifier l'adresse IP de toute personne qui m'adresse un message par son biais.

Inconvénient pour l'expéditeur mal intentionné : facile de se faire choper.

Je consulte donc le journal de log du petit chournal et découvre que le message a été adressé depuis l'adresse IP 90.33.71.93.

adresseip

On ne laisse pas que son adresse IP sur un site web !

On y laisse aussi une information qui peut paraitre anodine mais qui peut rendre service au webmaster : c’est le type de navigateur utilisé avec le type d’appareil et le système d’exploitation.

Il est ainsi possible de déterminer depuis quel type d’appareil un individu utilise le formulaire de contact de votre site dans le but de vous adresser des emails « malveillants ».

J'en conclu que le message envoyé par l'adresse IP 90.33.71.93 l'a été depuis un Mac avec OS X 10.9.5.

adresseip

Le 15 septembre, après avoir été harcelé sur Twitter, je consulte mon journal de log.

Et je retrouve l’adresse IP 90.33.71.93 avec un IPAD à 9h02.

adresseip

C’est un grand fan.

Je le retrouve à 11h05 avec un Iphone (OS 7.1.2) cette fois ci !

adresseip

Cet individu aime Apple. Il aime la qualité.

C’est pour cette raison qu’il suit le petit chournal ! Un chournal de qualité.

Je me souviens alors d’un email tout aussi sympathique reçu depuis le formulaire de contact du site.

adresseip

Je regarde qui était connecté à cette date et à cette heure.

adresseip

Il s’agit de l’adresse IP 90.13.57.142 qui utilise un MAC avec l’OS X 10.9.5.

Comme le propriétaire de l’adresse IP 90.33.71.93 !

Quelle coïncidence !

Je me remémore alors un autre message tout aussi convivial.

adresseip

Je regarde qui était connecté à cette date et à cette heure.

adresseip

Il s’agit de l’adresse IP 80.12.51.170 qui utilise un Iphone avec l’OS 7.1.2.

Comme le propriétaire de l’adresse IP 90.33.71.93.

Quelle coïncidence !

Je suppute donc que les propriétaires des 3 adresses IP 90.33.71.93, 80.12.51.170 et 90.13.57.142 ne sont qu’une et même personne.

Je suppute également qu’elle m’en veut à mort.

Pour le soulager de ses souffrances.

Toujours prêt à rendre service et constatant que sa maladie le force à consulter un site qu'il n'aime pas, je décide de bloquer les 3 adresses IP à l'origine des messages "malveillants".

Résultat : toute personne bloquée se connectant sur le site a un message d'erreur qui lui signale que la page n'existe pas.

Je constate donc dans mon journal de log que mon interlocuteur, ne réussissant pas à se connecter avec son Mac, essaie de se connecter avec son Iphone (ou Ipod).

quandonestcon

C'est à ce moment qu'il devient mon con.

Je rappelle la définition du mot con dans le Larousse : Idiot, imbécile, stupide.

Quel désarroi !

Et oui, il voit sur le site que je le "traque" et qu'en plus, je me fous de sa gueule (pour rester poli).

Comment va t'il pouvoir communiquer ?

Je reçois alors le 23 octobre un courrier anonyme qui aurait été posté le 22 octobre depuis l'alsace.

24 heures entre l'envoi et la réception, au tarif "lent""... la poste sait faire des miracles...

Bien évidemment, un courrier insultant même s'il est présenté sous la forme d'un poême du moyen âge.

L'expéditeur va même jusqu'à utiliser une police de caractères rappelant le moyen âge.

photo

Un poême qui aurait pu avoir été rédigé par un ménestrel.

J'en déduis que mon con est un ménestrel.

Je rédige un article dans ce sens le 25 octobre.

Mon con prend connaissance de cet article le 26 octobre à 15h27min11s.

menestrel

"Merde, comment je vais faire ?. Si j'envoie un mail depuis mes Idevices (Iphone, Ipad, Mac...tout ce qui vient d'Apple), je vais me faire griller. Il faut absolument que je lui envoie un email mais pas de chez moi, et pas depuis une de mes Idevice !"

Ainsi, je reçois un email le 26 octobre à 19h09 d'une personne se présentant comme un ménestrel !

menestrel

Je regarde une fois de plus l'origine de l'expédition.

menestrel

Message envoyé à 19h09 de l'adresse IP 77.129.110.197 depuis un GT-I9060 (Galaxy Grand Neo GT-I9060).

Mais qu'est ce qui prouve alors qu'il s'agit de la même personne ?

Si on s'en réfère à l'historique du journal de log, il est simple de constater que ce ménestrel s'est connecté directement sur la page "contact" du site, sans passer par la page d'accueil.

Il s'agit donc de la même personne.

Et quel intérêt aurait il à vouloir se défendre si ce n'était pas le cas ?

Alors il me demande de présenter mes excuses, me parle de son producteur, de sa carrière internationale, de sa réputation.

Ai-je cité une seule fois son nom ?

Du coup, je pense à l'affaire qui m'oppose au directeur département des Francas (maire de Boron) et au maire de Chèvremont qui m'accusent de vouloir nuire à leur tranquillité par l'envoi d'email !

Affaire qui me vaut tout de même la saisie de 2 PC, 2 Ipad, 2 Galaxy Tab, des téléphones, 1 Pod, disque dur.

Alors que le ménestrel... le con... vous savez qui c'est ? Cherchez bien...