Conseil municipal le 7 avril.

Les conseils s'enchaînent à une vitesse GRAND V !

Alors quels sont les sujets à l'ordre du jour du conseil municipal du 7 avril 2017 ?

Suivez le programme !

Quuuuuoi ?

On va encore parler des indemnités du maire et de ses adjoints ?

Le sujet avait encore (encore, car ce n'est pas la 1ère fois) évoqué lors du conseil municipal du 3 février 2017.

Son compte rendu avait été affiché bien après les délais imposés par le code général des collectivités territoriales et ne présentait pas le tableau des rémunérations des élus comme annoncé [LIRE -> "Y'A T'IL UN PILOTE DANS L'AVION ?"].

Le compte rendu du 3 février 2017, qui n'est toujours pas disponible sur le site internet de la commune de Chèvremont, ne nous communique donc pas le montant des rémunérations de nos élus.

Seul le compte rendu du 11 avril 2014 est plus bavard sur ce sujet :
Maire : Jean-Paul MOUTARLIER : 38% de l’indice brut 1015
1er Adjoint : Alain HUGUENIN : 11% de l’indice brut 1015
2ème Adjoint : Mariette WALTER : 8% de l’indice brut 1015
3ème Adjoint : Pierre PACAUD : 8% de l’indice brut 1015
4ème Adjoint : Maria FREMY : 8% de l’indice brut 1015
5ème Adjoint : Paul-Luc ESTAVOYER : 8% de l’indice brut 1015
Conseiller délégué : Roger CHARLES : 3% de l’indice brut 1015
Conseiller délégué : Alain BRUN : 3% de l’indice brut 1015.

Montant de l’indice brut mensuel 1015 au 1er juillet 2016 : 3 824,28 euros

Monsieur le maire perçoit donc 1453,23 euros par mois et non pas 1200 euros comme annoncé dans le compte rendu 11 avril 2014.

On n'est plus à une approximation près !

Comme lors du conseil municipal du 18 novembre 2016, au jeu des questions-réponses, plutôt rare d'ailleurs dans notre commune.

Faux monsieur Pacaud ! Le permis de construire de la crèche n'était plus d'actualité. La mairie a d'ailleurs déposé une déclaration préalable de travaux n°09002616A0006 le 31 août 2016.

La question de Monsieur Guillaume méritait donc une autre réponse que ce "ramasse tes dents".

Ceci dit, cela n'a empêché la Providence de casser son mur et d'installer un vieux grillage !

Il faut dire que certains élus sont plus préoccupés par les crottes de chiens que par l'urbanisme ;)

En plus, je ne comprends même plus pourquoi les gens s'embarrassent de demandes d'autorisation d'urbanisme !

Il suffit de faire comme au 1 rue de l'église ! Faire les travaux sans autorisation sous les yeux de la mairie. Et je peux vous dire que la mairie n'en a rien à foutre.

Il faut dire que le batiment appartenait, avant sa rénovation, au maire actuel et que le syndic est conseiller municipal.