Confinement.

Des exercices de confinement se sont déroulés, lundi dernier, dans l’ensemble des écoles, collèges et lycées de l’académie de Besançon. Ils ont duré une demi- heure. 1 263 structures et plus de 210 000 élèves étaient concernés.

Le but de ces exercices est de permettre aux élèves et aux personnels de revoir les comportements efficaces pour faire face à un risque majeur. Une attaque terroriste par exemple.

Avec le niveau de sécurité de l'école de Chèvremont, ils ont dû bien rigoler !

Ca n'est plus un scoop depuis longtemps. Si des terroristes voulaient attaquer l'école, en 10 secondes ils déciment tous les élèves dans la cour. On y entre comme dans un moulin.

Pendant l'état d'urgence, la mairie avait fait installer un champ magnétique pour repousser les assaillants. Mais depuis la fin de l'état d'urgence, il n'y a plus de champ magnétique.

Aujourd'hui, un coup de kalach et l'institutrice n'a pas le temps de siffler l'alerte ! Tous au cimetière ! L'avantage, c'est qu'il n'est pas loin. Juste à côté de l'école.

Chers parents. Vous ne croyez pas un peu qu'on se fout de votre gueule ?

Confinement <> Finement cons. Tout est dit.

Chèvremont, le 14 décembre 2017.